Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa
Toro Albala
  • Image Toro Albala no.0
  • Image Toro Albala no.1
  • Image Toro Albala no.2

Les vignobles andalous se divisent en plusieurs appellations, dont Montilla-Moriles, qui possède certainement les plus anciens vignobles de la région, cette dernière étant déjà prospère à l’époque des romains. Ici, le climat est continental, très chaud, avec des hivers courts et de faibles précipitations. Les vendanges commencent dès la mi-août, ce sont les plus précoces d’Espagne. Le cépage-roi est le Pedro Ximenez (PX), qui est vinifié en vins secs ou doux sur des modes oxydatifs, avec des élevages longs à très longs. C'est dans ce décor qu'évolue Toro Albala.

Située dans le village de Aguilar de la Frontera à 50 kilomètres de Cordoba, la propriété fut fondée en 1844 par Antonio Sánchez Prieto. En 1922, José Toro Albala, passionné à la fois par le vin et par l'archéologie, restaure et déplace le domaine dans l'ancienne centrale électrique d'Aguilar, aux vastes entrepôts souterrains idéaux pour la conservation du vin. Pendant quasiment un siècle, la bodega produira du vin afin de le laisser vieillir dans ses caves, mais sans le mettre en bouteille. Les choses changeront à la fin du XXème siècle avec la naissance des premières cuvées. Une nouvelle ère commence alors.

C'est depuis quelques années Antonio Sanchez Romero qui dirige la maison et s'emploie à créer des bijoux uniques, sans perdre de vue l'essence de son domaine, le Pedro Ximenez : cépage extraordinaire. Véritable personnage romanesque, c'est également un grand œnologue, disposant d'un savoir encyclopédique et d'une personnalité vive et toujours inventive. Ses vins en sont le reflet.

Les vins du domaine Toro Albala :

liste

20 articles