Kostenlose Lieferung ab einem Einkauf von Fr. 300 oder 18 Flaschen, sonst Fr. 15

Cavesa
  • Image Samuel Tinon no.0

Quel est donc ce vin ? Fascinant Tokaj, qui traverse les siècles et franchit les frontières. Tsars séduits, rois épris, reines conquises, mais aussi écrivains, compositeurs, connaisseurs et gourmets. Hongrois bien sûr. Eux les premiers, savent depuis toujours que le Tokaj n’est pas un vin comme les autres.

Et tout cela grâce à l’Aszú, cueilli depuis le XVIIe siècle par les hommes et les femmes de la contrée. C’est lui qui a fasciné Samuel Tinon et son épouse Mathilde. Samuel a en effet « mordu dedans » en 1991, juste après la chute du mur de Berlin. En 1993, Mathilde l’interviewait en pleines vendanges alors qu’il était directeur de la première société mixte de la région. Il a alors appris très vite à sélectionner les meilleurs Aszú, à reconnaître les différents crus, à communiquer avec tous les acteurs de la région, des anciens maîtres de chai des fermes d’Etat aux artisans et maires locaux.

Puis ils ont voyagé. Et se sont retrouvés. En 1998, Samuel achetait une maison à Olaszliszka, au coeur de la région. A leur mariage, un an après, ils servaient à leurs proches et à amis un Tokaji Aszú 1981. Tokaj ne les a jamais quittés. Ils sont revenus, sans cesse. En 2000, les vignes étaient gorgées d’Aszú. Samuel a déclaré : "Ces raisins-là, je les veux dans ma cave". Et tout a commencé...

Du haut de leur vigne, se déploie la plaine de Hongrie, immense et majestueuse. Elle se situe sur le cru Határi et sur la commune d’Olaszliszka. D’un seul tenant, orientée plein sud sur les coteaux du Zemplén, elle est pentue, de 30% à 40% dans sa partie haute. Cultivée en échalas, elle permet de récolter des raisins de belle maturité. Il s’agit à majorité du cépage furmint, complété de hárslevelű.

Depuis 1991, Samuel parcourt de long en large le vignoble de Tokaj. Cette connaissance des terroirs et des hommes, ainsi que des meilleures parcelles, l’a incité à créer des partenariats de confiance avec des viticulteurs de la région. Les raisins Aszú sont alors achetés sur pied. Comme en Champagne, c’est l’assemblage des multiples crus, des différents styles de raisins et de terroirs qui fait la complexité des vins qu'il produit. Les grains Aszú proviennent de raisins de terroirs de loess, d’argile et de tuf.

Depuis 2012, ce partenariat s’est étendu aux raisins non botrytisés, cueillis en début de vendanges. De cette manière, Samuel souhaitait montrer les différences de crus et de terroirs. Il a donc choisi de belles parcelles en accord avec le viticulteur qui travaille sa vigne avec soin. La gamme de crus a commencé avec Szent-Tamás, Kasás, Megyer et Határi. Elle est encore amenée à se développer.

Aujourd'hui, Samuel fait figure de référence parmi les rares petits domaines locaux et ré-invente en quelque sorte l'antique Tokaj, dans toutes ses versions, avec une implication émouvante.

Die Weine des Weinguts Samuel Tinon :

liste

4 articles