Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis
G.D. Vajra
  • Image G.D. Vajra no.0
  • Image G.D. Vajra no.1
  • Image G.D. Vajra no.2

En 1972, Aldo Vaira (Vaira est le nom de famille, Vajra celui de la cave) pris une décision controversée, en quittant Turin pour fonder la cave G.D. Vajra, dans le hameau de Vergne, sur les collines qui dominent le village de Barolo. À l'époque, la plupart des piémontais quittaient la campagne pour la ville, à la recherche d'une vie meilleure ; mais lui, né à Turin, était tombé amoureux du métier de viticulteur, quelques années auparavant, lorsque son père l'avait envoyé passer l'été à la campagne, après qu'il eut manifesté un intérêt passager pour les mouvements de protestation qui prenaient de l'ampleur à Turin à la fin des années 60. C'est ainsi qu'une rébellion temporaire en entraîna une autre plus permanente ; et bien que la famille ait possédé des vignobles dans la région depuis plusieurs générations, des vins furent mis en bouteille sous le nom de Vajra pour la première fois dans les années 70, donc. Les initiales du domaine "G.D." sont celles de Giuseppe Domenico, le père d'Aldo Vajra, qui a signé les papiers de fondation du domaine en 1972, Aldo étant lui-même encore mineur à ce moment-là. 

Au début, Aldo et sa femme Milena ont fait tourner la cave les nuits et les week-ends, pendant qu'Aldo enseignait la viticulture à l'université d'Alba. Au fil du temps, ils ont agrandi le domaine, qui a fini par atteindre environ 40 hectares, cultivés de manière durable qui plus est. Dès les débuts, G.D. Vajra a été une entreprise familiale, le couple jouant un rôle de premier plan dans les opérations de la cave et des vignobles. Cet amour et cet enthousiasme pour la terre et la (nouvelle) tradition de la famille ont manifestement pris racine dans la génération suivante, puisque ils ont été rejoints par leur fille Francesca et leurs deux fils Giuseppe, le sage aîné, et Isidoro, le turbulent cadet.

Un des grands développements récents a été l'acquisition du domaine Luigi Baudana, à Serralunga d'Alba. Pendant plusieurs années, la famille Vaira a travaillé aux côtés des Baudana avant d'acheter le domaine de 4.5 ha, en 2008. L'Azienda Baudana est exploitée séparément de G.D. Vajra et elle est supervisée directement par Giuseppe, Francesca et Isodoro, ce qui leur permet, comme la cave familiale l'a permis à leurs parents en 1972, de s'établir. Antonio Galloni a écrit à propos de cette évolution dans le Wine Advocate : "Je reste totalement stupéfait de la transformation totale qui s'est produite sous les mains de la famille Vajra dans ce qui était autrefois le vieux domaine délabré de Baudana, et le meilleur est encore à venir... Luigi Baudana est l'une des grandes réussites récentes du Piémont."

Pour en revenir au domaine G.D. Vajra, on y cultive en priorité les cépages nebbiolo, dolcetto et barbera, mais aussi la freisa, autrefois importante, le délicieux moscato, le discret pinot noir, et même des raisins de riesling, dans le strict respect des valeurs éthiques et fondamentales de la tradition. Le niveau des vins est pour tout dire impressionnant pour un domaine aussi grand, mais Aldo et ses enfants semblent bien maîtriser tous les cépages et toutes les spécialités piémontaises, sans en oublier aucune !

Les vins du domaine G.D. Vajra :

liste

9 articles