Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis
Vial Magnères
  • Image Vial Magnères no.0

La cave Vial Magnères a été construite dans les années 60 par Gaby Vial, le beau-père de feu Bernard Sapéras. Monsieur Vial avait lui-même pris la succession de son beau-père, André Magnères, d’où l’origine du nom du domaine. À son arrivée en 1985, Bernard Sapéras n’est là que pour assister son beau-père dans la production de Banyuls. Mais il se passionne très rapidement pour les vinifications, imprimant avec humilité son style et sa signature. Aujourd’hui et depuis sa disparition tragique pendant les vendanges 2013, le domaine est entre les mains d'Olivier Sapéras (son fils) et Laurent dal Zovo, œnologue talentueux qui gère également l’équipe de viticulture et bien évidemment aussi la cave.

Le vignoble de 10 hectares est principalement situé entre Banyuls et Cerbère, sur la frange littorale dominant la mer Méditerranée. Il regroupe plusieurs secteurs, d’expositions et de morphologies diverses. Les sols sont constitués de roches métamorphiques du Cambrien, composées essentiellement de schistes en décomposition. L’encépagement dominant est, comme il se doit, le grenache décliné sous ses trois couleurs : noir (65%), gris (15%) et blanc (11%), souvent complantés dans les mêmes parcelles. Cette forte proportion de grenache blanc et gris date de l’époque où le domaine produisait essentiellement des banyuls tuilés. Depuis, les renouvellements (1200 à 1500 pieds par an, en moyenne) se font en sélection massale et à partir de grenache noir. Concernant les 9% restants, ils sont consacrés à la syrah, au carignan avec une infime part de mourvèdre (quelques ares). Les vignes sont toutes conduites en gobelet : d’une part parce que le grenache est un cépage à bois courts et résistant à la tramontane ; et d’autre part parce que le palissage serait difficile à réaliser.

Au domaine, le travail des sols a toujours été important et considéré comme tel. Pour ce faire, on emploie à temps plein trois ouvriers. Les vendanges sont manuelles, comme tous les travaux à la vigne d’ailleurs, topographie accidentée et culture en gobelet obligent. Les rendements peinent à dépasser les 20-25 hl/ha sur les Banyuls. En rouge, les baies sont entièrement égrappées. Les vinifications ont lieu avec contrôle intégral des températures. Ici, on privilégie le mutage sur grains pour la production des Vins Doux Naturels. À l’origine, les différentes cuvées étaient toutes élevées en foudres, puis l'on a imposé petit à petit le demi-muid dans l’élevage des rancios. Le domaine signe une gamme de vins d'une grande diversité, avec des vins secs blancs et rouges déclinés en modes oxydatifs (cuvées Ranfio) ou réductifs (Collioure) ; et des Banyuls blancs et rouges de tous les types : fruités (Rimage), légèrement oxydatifs (Tradition, Grand Cru) ou Rancios (Gaby Vial, Al Tragou, Ambré). Dans leurs spécialités, toutes les cuvées culminent au sommet de la région et les vins mutés (Banyuls) sont parmi les plus beaux du monde.

Les vins du domaine Vial Magnères :