Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis
  • Image Pierre Damoy no.0

Conduit aujourd'hui par la cinquième génération, ce domaine familial de 11 hectares possède près de la moitié des Grands Crus Chapelle-Chambertin et Clos-de-Bèze, mais également une grande parcelle d'un seul tenant d'un hectare en Chambertin. Rien de moins. La propriété a été fondée par l'arrière-arrière-grand-père de Pierre, Julien, et n'a jamais été divisée. Pierre Damoy a succédé à son oncle, Jacques, en 1992. Le domaine est également une source importante de raisins pour certains négociants de Beaune qui ont des surfaces fixes qui leur sont réservées sur des contrats à long terme. Il achète aussi des raisins, pour certaines appellations qui ne sont pas classées Grand Cru, comme le Fixin Mogottes.

Homme de caractère, secret et discret, passionné par les plantes rares et l'agriculture sous toutes ses formes, Pierre Damoy possède une formation en recherche agricole. Et malgré l'utilisation de nombreux traitements biologiques au domaine, il ne se satisfait pas de ce qu'il considère être une "dépendance excessive" de la viticulture biologique aux composés cuivrés, qui finissent toujours dans les sols, bien qu'agréés pour les traitements "bio" sous forme de bouillie bordelaise. En véritable homme de terrain, au bon sens paysan chevillé au corps, il revendique le respect de sa terre et une culture durable, pérenne. Ses sols sont labourés et aucun herbicide ni pesticide n'est utilisé en vignes.

Il faut dire aussi qu'en plus des terroirs, les très vieilles vignes sont l'autre trésor du domaine, avec une majorité d'entre elles plantée au début des années 20 par son arrière-grand-père. Quand il parle de ses jeunes plants, il parle de ceux de moins de 50 ans ! Pour ses fermentations, il cuve le raisin tantôt en grappes entières, tantôt égrappé, la nature de la vendange faisant varier le curseur entre ces extrêmes. De même, il utilise le soufre parcimonieusement durant les longs élevages.

Adepte de crus vineux, graves et profonds, Pierre Damoy cherche avant toute chose à signer des vins denses, terriens, révélés par le temps. Ce n'est pas pour autant qu'il surextrait, mais ses pratiques en matière de cuvaison et d'élevage et ces indications doivent vous permettre de comprendre qu'idéalement, il faudrait ouvrir les deux Bourgogne à partir de 3 ans, le Fixin à partir de 5 ans, le Gevrey 7 ans, et le cultissime Clos Tamisot après dix ans au moins, pour en saisir toutes les nuances. Bref, il faut prendre son temps !

Les vins du domaine Pierre Damoy :

liste

5 articles