Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis

Renardat-Fache : le Cerdon à son meilleur (et autre surprise !)

7 août 2022

Renardat-Fache : le Cerdon à son meilleur (et autre surprise !)

Confiné sur les contreforts du massif jurassien entre Lyon et Genève, Mérignat se dessine au détour d'une route. Derrière son coté austère de village médiéval se cache, dans les caves, un vin pétillant naturel, qui dévoile une partie de son mystère lorsque la bouteille s'ouvre et laisse apparaître sa couleur.

La famille Renardat-Fache exploite des vignes depuis plus de huit générations. La vigne est présente ici depuis le Moyen Âge. La famille cultivait également des fruits tels la pomme, la noix, la cerise et la fraise. Après la Seconde Guerre Mondiale, Léon et son épouse Cécile, aidés de quelques viticulteurs, mettent au point et développent le vin pétillant naturel de Cerdon, selon la méthode de vinification dite « ancestrale ». Le Cerdon est né.

Mais avant d'en dire plus, faisons un peu d’histoire, avec les dates clefs de la propriété :
- En 1958, obtention de l’Appellation d'Origine Vins Délimités de Qualité Supérieure (AOVDQS) Bugey.
- En 1974, Alain, fils de Léon, revient sur le domaine après ses études à Beaune. Avec Mireille, son épouse, ils développent l'exploitation familiale au fur à mesure que le Cerdon prend de l'essor. Ils installent les premières cuves isolées qui permettent de refroidir le vin, afin d'arrêter la fermentation.
- En 1996, Elie, le fils aîné d'Alain, rejoint son père après ses études à Beaune (BTS viti-oeno) : ensemble ils continuent de développer l'exploitation familiale.
- En 2000, Christelle, l'épouse d'Elie, vient seconder Mireille à l’accueil des clients et à l'administratif. 
- En 2008, début de conversion vers l'agriculture biologique. Le domaine effectue des labours sous le rang et pratique un enherbement maîtrisé par des tontes.
- En 2009, l'appellation Bugey obtient l'A.O.C, reconnaissance d'un savoir-faire et des traditions bugistes. 
- En 2012, c'est la certification officielle en agriculture biologique Ecocert FR-BIO-01. 
- Aujourd'hui la famille cultive 12.5 ha en AOC Bugey Cerdon. Les vignes sont situées tout autour du village de Mérignat. Les plus vieilles d'entre elles ont vu 3 générations les dorloter, les chouchouter, afin qu'elles donnent sur ces terrains argilo-calcaires le meilleur d'elles-mêmes.

Pour en revenir au Cerdon, c'est un vin pétillant rosé faiblement alcoolisé (8°C/vol). Il est obtenu à base de gamay et poulsard selon la méthode ancestrale. Cette dernière est une technique de fermentation qui permet d'élaborer des vins effervescents sans ajout de levures ou de sucre. La fermentation se fait naturellement, avec les propres sucres et levures du raisin. Pour obtenir cette couleur rosé et ces fines bulles, on contrôle les températures à tout instant lors de la vinification. Une première phase se passe en cuve thermo-régulée, pour un départ en fermentation, puis après une légère filtration, le vin est mis en bouteilles où il poursuit sa fermentation et donne naissance aux bulles et à la mousse.