Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

argentine

À partir du Pérou, la culture de la vigne s'est étendue à travers le continent,en Bolivie, au Chili ou en Argentine. La première plantation de vignes s'esteffectuée avec l'arrivée des colons à Santiago del Estero. Mais le véritabledéveloppement de la vigne, doit être attribué aux premiers colons espagnols quiprirent possession de la Valléede Güentata. À partir de 1561, Mendoza abrite deux exploitations. Les deuxfondateurs Pedro Del Castillo et Juan Jufré, étaient des viticulteursenthousiastes. En 1598, apparaissent les premières vignes dans la ville deBuenos Aires. En 1739, à la suite d'un recensement, on dénombre plus de 66hectares à Mendoza, et une production de plus de 400'000 litres de moût. En1887, la superficie du vignoble de Mendoza est estimée à 2'693 hectaresdispersés sur plusieurs départements. La culture des cépages argentins étaitprédominante, bien que les viticulteurs aient accepté facilement l'introductionde nouvelles variétés. Le cabernet sauvignon et le pinot noir étaient les deuxvariétés françaises les plus répandues. Le commerce du vin durant ces annéesétait très prometteur. En 1881, il a été exporté 2'711 "bordelaises",4'510 en 1882 et 5'790 en 1883. En 1903, Mendoza possédait déjà 16'379 hectaresde cépages français et seulement 5'749 hectares de vignes argentines. En un peuplus de 15 ans, la physionomie du vignoble de Mendoza avait radicalementchangé.

Deux facteurs prépondérants ont influé sur le grand essor de laviticulture:

la présence de nombreux latins en Argentine, provenant de pays danslesquels cette industrie était prépondérante; l'arrivée en 1885, du chemin defer qui eu une influence sur l'industrie vitivinicole et révolutionna letransport du vin.

Le vignoble:

La vitiviniculture est la principale activité de la province de Mendoza,mais tient un rôle secondaire dans le secteur de l'agroalimentaire du pays.

Les régions de production:

La vallée de Calchaquies (ou Salta) à 1'500 m d'altitude est une desrégions viticoles les plus hautes du monde. Son vignoble s'étend sur environ10'500 hectares. Le cépage le plus cultivé est le torrontes, sans oublierles autres cépages blancs ou rouges comme le cabernet sauvignon.

La région antique de Chilecito-Nonogasta est située dans la province de la Rioja et se situe à 395 mau-dessus du niveau de la mer. Elle a une superficie de 7'000 hectares environ.

La vallée du Tulum, au cœur de la région de San Juan, s'étend sur 48'900hectares et se consacre principalement à l'élaboration de vin de pays. Elle estégalement reconnue pour ses vins généreux et liquoreux élaborés par l'artisanatlocal.

La province de Mendoza, la région viticole la plus importante d'Argentine(143'800 hectares environ) se divise en plusieurs sous-régions:

La zone haute de Rio Mendoza, dont le vignoble s'étend sur 23 500hectares environ se situe entre 650 et 1'100 m d'altitude. Le Malbec est lecépage typique. Le cabernet sauvignon, le merlot et la syrah sont bienreprésentés et donnent de bons résultats.

La vallée de Uco, au sud-est de la ville de Mendoza, comprend8'100 hectares de vignes à une altitude variant de 900 à 1'200 m. Cetterégion se distingue par sa production de vin de grande qualité.

La zone Sud dont le vignoble représente 26'200 hectares et 240 caves.Cette région est la principale région de production du chenin mais aussid'autres cépages typiques comme la bonarda.

La zone Est est la plus grande zone de production de vin de Mendoza avec71'000 hectares de vignes et 480 caves. Les cépages blancs et rosés comme lepedro ximénez et le cereza sont les plus représentés. Pour les rouges, le plustypique est le bonarda. Parmi les principaux cépages rouges, le merlot, lemalbec, le cabernet sauvignon sont devenus les cépages de référence del'Argentine, qui donnent des vins de garde charpentés, parfois en assemblage àla bordelaise. 

La zone Nord comprend les aires de plus basse altitude sur le RioMendoza. En général, la région est propice à la production de vin blanc commele chenin, le pedro ximénez, l'ugni blanc et le torrontes. Près de 15'000hectares de vignes sont plantés dans cette zone.

La Valléede Rio Negro ou région Patagonique est la dernière région a être devenue unerégion viticole. Cependant, la viticulture est la seconde activité de cetterégion après les fruits et légumes. Elle présente de jeunes sols alluviaux avecdes moyennes à grosses particules qui sont très bénéfiques pour les vignes. Leclimat est tout aussi intéressant, bien que les températures soient assezfaibles tout comme le taux d'humidité, le taux d'ensoleillement permet unebonne maturation des baies.