Kostenlose Lieferung ab einem Einkauf von Fr. 300 oder 18 Flaschen, sonst Fr. 15

Meilleur Sommelier du Monde

Photo : Paolo Basso - Suisse, Premier Sommelier du Monde 2013.

Concours organisé tous les trois ans par un pays hôte, sélectionné par l'Association de la Sommellerie Internationale ASI à Paris, ce concours prestigieux est l'aboutissement à la plus haute marche de la formation de sommelier.

Pour être sélectionné comme candidat au concours du Meilleur Sommelier du Monde, il faut tout d'abord obtenir le titre de Meilleur Sommelier de son pays. En Suisse, le concours national est organisé par l'Association Suisse de la Sommellerie Professionnelle (ASSP). Également admis, le vainqueur du Trophée Ruinart Europe, auquel est décerné le titre de Meilleur sommelier d'Europe. La plupart des meilleurs sommeliers nationaux participent au Trophée Ruinart. Il faut également être ressortissant d'un pays membre de l'ASI. Depuis peu, un seul candidat par pays est admis au concours mondial.

Le concours du Meilleur Sommelier du Monde existe sous cette appellation depuis 1983, date à laquelle il a remplacé le Concours International des Échansons, organisé dès 1969 par l'ASI.

Événement habituellement triennal, le 14ème Concours du Meilleur sommelier du Monde a eu lieu à Tokyo en 2013. Seule exception, le 10ème concours qui a eu lieu deux ans après celui de Vienne en Autriche pour marquer l'année-symbole entre le deuxième et le troisième millénaire. Le concours de Montréal, à titre d'exemple, a été fréquenté par les candidats de 36 pays (2 femmes et 34 hommes) et celui de 2013 par 57 candidats de 54 pays.

Voici la liste des vainqueurs au titre de Meilleur Sommelier du Monde :

2013 Tokyo Paolo Basso Suisse
2010 Santiago du Chili Gérard Basset Grande-Bretagne (né en France)
2007 Rhodes Andréas Larsson Suède
2004 Athènes  Enrico Bernardo Italie
2000 Montréal Olivier Poussier France
1998 Vienne Markus del Monego Allemagne
1995 Tokyo Shinya Tasaki Japon
1992 Rio de Janeiro Philippe Faure-Brac France
1989 Paris Serge Dubs France
1986 Venise Jean-Claude Jambon France
1983 Bruxelles  Jean-Luc Pouteau France
1978 Lisbonne  Giuseppe Vaccarini Italie
1971 Milan  Piero Sattanino Italie
1969 Bruxelles Armand Melkonian France
       

Le concours comprend une épreuve théorique de 1 heure 30, avec 50 et 100 questions portant sur la connaissance des vins, des spiritueux, bières, liqueurs, cidres, eaux, thés, cafés et cigares ; les vignobles, les cépages, les types de vinifications, les classements, l'œnologie, l'histoire des pays producteurs, les influences climatiques, les réglementations, les principes de la dégustation, etc.

Des épreuves pratiques minutées de dégustation à l'aveugle, de correction de cartes des vins, d'harmonisation des mets et des vins, de service à table.

Une finale entre les trois meilleurs candidats devant public détermine le rang des trois lauréats. Chacun est appelé à un examen identique, consistant à déguster à l'aveugle trois vins et à en nommer deux, avec toutes les précisions (origine, appellation exacte et millésime) en 13 minutes ; suivi de l'épreuve du service, de l'accord mets et vins et de la décantation en 18 minutes.

Partout où il est organisé, l'événement soulève l'enthousiasme et l'intérêt des professionnels des métiers du vin, de la gastronomie, comme des œnophiles et gastronomes amateurs.

Le concours du Meilleur Sommelier du Monde est organisé et contrôlé par l'ASI. Un comité  technique d'expert est élu par l'Assemblée de l'ASI. Il a la responsabilité des épreuves du concours et de leur contenu. Pour faciliter, normaliser et mieux contrôler les épreuves du concours du Meilleur Sommelier du Monde. Le choix s'est porté sur l'emploi de quatre langues dans lesquelles un candidat pourra s'exprimer au cours des épreuves écrites. Soit les langues : française, anglaise, allemande et espagnole. L'organisation de ce concours incombe au pays qui postule auprès de l'ASI, qui acceptera ou non, pour en assurer l'organisation. Généralement il a lieu tous les trois ans, mais exceptionnellement il a vu cette durée réduite. En effet pour fêter l'an 2000, c'est à Montréal au Canada qu'a eu lieu cette édition. 

Le candidat suisse Paolo Basso a obtenu 3 fois le titre de Deuxième Meilleur sommelier du Monde, derrière Olivier Poussier en 2000, derrière Andréas Larsson en 2007, derrière Gérard Basset en 2010. 

Chaque pays désigne, suivant ses propres modalités, le candidat qui le représentera. En France, en cas de pluralité de candidats, une sélection par épreuves détermine le représentant. À compter de l'année 2000, il ne sera décerné qu'au premier le titre de Meilleur Sommelier du Monde (les mentions : médaille d'or, médaille d'argent, médaille de bronze sont supprimées) et l'emploi pour les candidats arrivant en deuxième et troisième position de la mention " Finaliste au concours du Meilleur Sommelier du Monde ".

Pour se préparer à cette prestigieuse épreuve, les principaux pays organisent un concours national (par exemple, Premier Sommelier de Suisse), puis les gagnants peuvent participer au concours du meilleur sommelier d'Europe. Le dernier concours européen a été organise par l'ASI à Sofia en Bulgarie et a réuni 30 candidats nationaux finalistes issus des 36 pays européens membres de l'ASI. Isa Bal, candidat de la Turquie a gagné cette prestigieuse compétition, Paolo Basso de Suisse et Eric Zwiebel de France furent respectivement deuxième et troisième. Comment comparer avec les 14 candidats de la compétition « mondiale » de la Worldwide Sommelier Association - WSA ?

C'est pourquoi nous tenons à éviter toute confusion entre les événements internes de WSA et les compétitions légitimes, par leur antériorité et leur représentativité, de Meilleur Sommelier du Monde et Meilleur Sommelier d'Europe qui travaillent tous les jours a promouvoir l'excellence aux côtés des plus grands chefs et des meilleurs producteurs de vin de la planète.

Nous le devons aux générations de sommeliers qui nous ont guidé par leur passion et aux jeunes sommeliers de nos 45 associations nationales membres et observateurs qui ont le rêve de marcher dans les pas du Meilleur Sommelier du Monde.

Pour être tenu au courant des derniers concours, consulter le site de l'Internet de l'Association de la Sommellerie Internationale.