Kostenlose Lieferung ab einem Einkauf von Fr. 300 oder 18 Flaschen, sonst Fr. 15

Ermitage

Voir hermitage. Les 2 orthographes sont admises, mais en Valais, ermitage est la dénomination usuelle du cépage et de son vin, où le nom originel de marsanne n'apparaît jamais, ni celui de roussanne, sa cousine, également complantée mais rare sur les coteaux du vignoble valaisan. La marsanne blanche est originaire d'Hermitage en côtes-du-Rhône. Cette origine explique le nom d'Ermitage donné au cépage en Valais. Ce plant fut introduit en Valais au milieu du XIXe siècle. De maturité tardive (3e époque), il est à réserver à quelques situations privilégiées du vignoble. Très généreux, il nécessite un dégrappage sévère. Au nez, le vin relève une grande complexité, avec des notes de miel, d'abricot et de coing. En bouche, on retrouve ces mêmes impressions aromatiques, avec une touche d'onctuosité et de gras, une grande amplitude. L'Hermitage fut l'un des plus grands vins de France, un des plus chers au XIXe, puis vint le phylloxera et la destruction du vignoble. Celui-ci fut reconstitué, mais son vin ne retrouva pas la même qualité; on ne s'en servit plus pour «hermitager» (renforcer) les grands Bordeaux. Gastronomie: volailles (caille, pigeon, canard), fromage, poisson.