Kostenlose Lieferung ab einem Einkauf von Fr. 300 oder 18 Flaschen, sonst Fr. 15

châteauneuf-du-pape aoc

Appellation des Côtes du Rhône bien connue pour son sol pierreux qui restitue la nuit la chaleur emmagasinée le jour. Avec treize cépages autorisés, le nombre et la variété des vins produits sont importants. Depuis 1980, la Syrah et le Mourvèdre sont de plus en plus plantés. L'usage du chêne neuf pour le vieillissement est encore expérimental. On distingue deux catégories de vins rouges: les vins traditionnels, pleins, foncés, épicés, de longue garde d'une part, et les "modernes", bourrés jusqu'au goulot d'arômes fruités et séveux. Dans tous les cas, les rouges sont plus épicés et plus chauds que les meilleurs vins de Côte-Rôtie et de l'Hermitage. Les blancs, bénéficiant d'une vendange précoce, sont exotiques et fruités, avec fraîcheur et vivacité en finale. Les cépages les plus utilisés sont le Grenache blanc et la Clairette.

 Les cépages

La réglementation de l'appellation Châteauneuf-du-Pape autorise 13 cépages pour la production de ce vin sur les 21 de l'AOC Côtes du Rhône. Certains sont utilisés à titre principal :
Cépages rouges :
- Grenache,
- Syrah,
- Grenache,
- Cinsault.
d'autres à titre secondaire :
Cépages rouges :
- Vaccarèse,
- Muscardin,
- Counoise,
- Terret noir.
Cépages blancs principaux :
- Grenache blanc,
- Clairette blanche,
- Clairette grise,
- Marsanne,
- Roussanne.
Cépages blancs secondaires :
- Viognier,
- Carignan,
- Piquepoul,
- Picardan
- Bourboulenc.
  

 Châteauneuf-du-Pape (bouteille armoriée d'origine)

À quand remonte l'armoirie présente sur les bouteilles de Châteauneuf-du-Pape ?

Si la reconnaissance de Châteauneuf-du-Pape en tant qu'AOC remonte à 1929, c'est en 1937 que le Syndicat des Propriétaires Viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape, alors présidé par le Baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié, lance la fameuse bouteille armoriée. L'écusson apposé sur les bouteilles, représentation stylisée d'une tiare papale placée au-dessus des clés de St Pierre, est entourée de l'inscription "Châteauneuf-du-Pape contrôlé" en lettres gothiques.

Protégé par plusieurs dépôts de marques, en France et à l'étranger, cet emblème précise non seulement que les produits qu'elle contient répondent aux normes de production de l'A.O.C. Châteauneuf-du-Pape, mais aussi que ses utilisateurs (environ 200 exploitations) ont la qualité de vignerons récoltants. La bouteille armoriée demeure un symbole de réussite et l'un des éléments de fierté des vignerons de l'appellation. Création justifiée à l'époque par la nécessité de démarquer les vins des propriétaires de Châteauneuf-du-Pape du reste de la production commercialisée, la bouteille armoriée continue aujourd'hui à remplir pleinement son rôle distinctif.

Une exception notable, le Château Rayas n'a pas jugé nécessaire l'utilisation de cette bouteille armoriée qui fait pourtant la fierté des producteurs de l'appellation.

La bouteille armoriée est disponible en 75 cl, en format magnum (150 cl), et depuis le mois de juin 2003 en format jéroboam (300 cl).

Connue et reconnue dans le monde entier, elle est sans conteste l'une des mieux réussie, un modèle d'harmonie et d'équilibre qui la rend indémodable. Au-delà de leur rôle dans la création des AOC, le Baron le Roy et les membres du Syndicat de Châteauneuf-du-Pape ont su être visionnaires jusque dans la création du contenant qui symbolise l'avènement et la reconnaissance du travail du vigneron au sein de son appellation. 

La collaboration des groupements de viticulteurs

Il y a depuis longtemps 2 groupements à Châteauneuf. L'un, la Fédération des Producteurs est "l'authentique et local", créé en 1923. L'autre, le Syndicat Intercommunal, fondé en 1960.

Jusqu'en 1995, ils géraient ensemble l'AOC Châteauneuf-du-Pape en étant fédérés: Organisation des dégustations avec l'INAO, actions promotionnelles, relations extérieures, etc.

S'il a existé certaines tensions entre ces 2 groupements dans les années 1999 -2001, heureusement, ils cohabitent désormais en toute sérénité et collaborent sur certains dossiers. C'est de cette première période que sont créés 2 types de bouteilles dans l'appellation.

Il existe une bouteille syndicale bien connue, avec, gravé dans le verre, les armoiries pontificales, utilisée par tous les vignerons produisant l'AOC.

À propos de la nouvelle bouteille de Châteauneuf-du-Pape :

Un grand vin dans son plus bel écrin "la Mitrale". Une nouvelle ambassadrice pour affirmer l'exigence qualitative d'un vin de légende. La plus vieille appellation de France se dote d'une nouvelle bouteille officielle : la Mitrale.

Cahier des charges et contrôle qualité:

Symbole de l'exigence qualitative des vignerons de Châteauneuf-du-Pape, ce nouvel écrin est le garant d'une production de très haute tenue, puisque son utilisation est soumise à une réglementation très stricte.

Au-delà de l'appartenance des vins à l'AOC Châteauneuf-du-Pape, cette réglementation impose le respect de normes analytiques et organoleptiques, mais également des exigences liées à l'embouteillage, au bouchage et à la date de commercialisation.

À travers un cahier des charges très précis et des procédures de contrôle (test avant embouteillage, prélèvement d'échantillons sur la chaîne d'embouteillage, dégustation anonyme), les viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape témoignent de leur recherche permanente d'une qualité irréprochable dans leur production et de leur capacité à répondre aujourd'hui et demain à l'évolution des marchés et aux exigences des consommateurs.

Le SIDVAOC - Syndicat Intercommunal de Défense Viticole de l'Appellation d'Origine Contrôlée Châteauneuf-du-Pape a été fondé en 1960 à l'initiative des producteurs souhaitant développer la qualité et la typicité de leur produit. Il réunit les vignerons situés sur une aire d'appellation couvrant cinq communes de la rive gauche du Rhône: Châteauneuf-du-Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Le Syndicat Intercommunal a pour mission d'assurer la défense et la protection des Appellations d'Origine Contrôlée Châteauneuf-du-Pape et côtes-du-Rhône et, d'une manière générale, la promotion, la répression des fraudes, et la défense des intérêts viticoles individuels et collectifs de ses adhérents.

Un design tout en élégance qui conserve la papauté comme symbole.

Un relief en forme de mitre (coiffe symbolique de la tenue pontificale qui donne son nom à cette nouvelle bouteille), enveloppe élégamment la Mitrale. La reprise de la coiffe papale sur son fronton affirme définitivement une origine ancrée dans l'histoire de la papauté.

Avec ses pleins et ses déliés, ses formes douces, élégantes et rythmées, sa ligne contemporaine, la Mitrale donne envie d'être prise en main, tel un objet précieux, digne témoin d'un savoir-faire ancestral.

Œuvre de Symapset de Saint-Gobain Emballage, la Mitrale adopte les nouveaux codes en termes de poids, teinte et gravure, et affiche les liens de ce terroir avec la papauté.

Désireux de se doter d'un nouvel outil de promotion et de gestion collective, le Syndicat intercommunal de défense viticole et d'appellation d'origine Châteauneuf-du-Pape (SIDVAOC) vient de présenter sa nouvelle bouteille officielle. La Mitrale, conçue par l'agence Symaps Design et produite par Saint-Gobain Emballage, est enveloppée dans une gaine en forme de mitre surmontée d'une bille de verre et porte sur son front la coiffe papale. De teinte antique, elle possède une bague carrée type Châteauneuf. Le niveau de remplissage de 65 millimètres permet la mise en place de bouchons longs (49, voire 54 millimètres) limitant les risques de coulure. Dans sa version 75 centilitres, elle pèse 660 grammes environ. L'interprofession espère que les 50 viticulteurs et les 5 négociants agréés par elle écouleront 2,5 millions de cols par an. D'après les premières ventes, «cette nouvelle bouteille est très bien perçue à l'export et par les femmes», se réjouit Alain Jaume, le président du SIDVAOC.

Le terroir de Châteauneuf-du-Pape

Le terroir, l'encépagement et les méthodes d'élaboration du vin ont leurs propres incidences sur le produit fini. À Châteauneuf-du-Pape, et ce dès la fin du XIXe siècle, les vignerons ont privilégié une production sélective. Ils se sont dotés des moyens nécessaires pour y parvenir, faisant preuve en cela de beaucoup de persévérance et d'opiniâtreté. Cette volonté dont ont hérité les vignerons d'aujourd'hui, fait de l'Appellation Châteauneuf-du-Pape un modèle de rigueur et de réussite dans le monde viticole. 

Châteauneuf-du-Pape est classé dans la catégorie des grands crûs de la Vallée du Rhône. L'histoire du vignoble castel-papal est étroitement liée à celle du fleuve. L'aire d'appellation de Châteauneuf - 3'200 hectares délimités entre 1924 et 1929 - correspond à une unité géographique (le plateau) plus que géologique: grande est la variété des sols. À l'époque des glaciations quaternaires, les eaux du Rhône ont entraîné les fameux cailloux roulés depuis les Alpes jusqu'aux terrasses les plus élevées du vignoble. Les mers intérieures des ères secondaires et tertiaires avaient auparavant déposé des couches successives de sédiments, qui composent aujourd'hui le sous-sol du vignoble.

Ces quelques photos prises à Château Mont-Redon illustrent  la nature particulière de ce terroir sur le plateau de Châteauneuf - voir dossier pdf annexé.

Châteauneuf-du-Pape - Accord idéal :

Sur quels plats servirez-vous vos Châteauneuf-du-Pape ? Rouges ou blancs, les Châteauneuf-du-Pape sont des vins de caractère, qui tiendront la dragée haute aux saveurs puissantes tout autant que raffinées.

Quelques pistes :

Vins rouges : avec l'âge, l'intensité s'affirme.

Jeunes et sur le fruit, quand les tannins sont encore bien présents, les rouges de Châteauneuf-du-Pape s'accordent volontiers de mets simples, comme jambons et terrines, ou encore une omelette aux truffes. Avec les années, ils gagnent en complexité, en profondeur et de marient à des produits plus recherchés, plus nobles aussi. Leur structure tannique s'affine, les arômes se font plus intenses. À ce stade, on les associe volontiers aux volailles relevées (coq au vin, caneton braisé, magret de canard aux airelles), à l'agneau (sauté, épaule ou grillades). Les plus beaux gibiers (cerf, civet de lièvre ou de sanglier, bécasse, grive, salmis de faisan) méritent les saveurs de millésimes déjà un peu anciens (une dizaine d'années ou plus), aux notes épicées. Le lièvre à la Royale comme les plats à base de truffe noire conviennent particulièrement  aux anciens millésimes de l'appellation.

Vins blancs : élégance et complexité.

Les vins blancs de l'appellation Châteauneuf-du-Pape représentant moins de 10 % de la production totale. Très aromatiques, admirables de fraîcheur, ils surprennent par leur élégance et la complexité de leurs arômes. Jeunes (dans les 2 à 3 ans), ils sont recommandés pour accompagner poissons frais, crustacés et viandes blanches. Des millésimes un peu plus anciens, sur les arômes de miel, de noisette et de pain grillé mettront parfaitement en valeur un foie gras poêlé et tous les grands crustacés. Ils se marieront également très bien avec la poularde, le veau, les champignons fins (girolles et cèpes), les fromages à croûte fleurie et les fromages de chèvre. Enfin, de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape forment un accord de choix avec la truffe.

N.B. : Le PDF annexé contient toutes les illustrations explicatives de cette entrée.

Autres renseignements sur les sites de l'Internet :