Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

sainte monique

On fête le 27 août la mère de Saint Augustin, appelée Monique. La communauté monacale des sœurs augustines développa son culte à partir du Xe siècle. On raconte à son propos cette anecdote un peu particulière qui se rapporte directement à la consommation de vin.

« Sainte Monique, née en 332, appartenait à des parents chrétiens qui l'élevaient dans les principes de la foi ». Elle fut particulièrement confiée aux soins d'une vieille servante qui était depuis longtemps attachée à la famille et bénéficiait d’une grande estime auprès de ses maîtres. C'est sur les conseils de cette humble servante, qui savait employer à propos la douceur et la fermeté, que Monique dut de se corriger de ses défauts, et entre autres de la funeste habitude qu'elle avait contractée de boire du vin en secret. « Ma mère, ainsi qu'elle-même me l'a raconté, dit saint Augustin, ne s'était pas bien garantie de passion à ce sujet. Ses parents l'envoyaient, la croyant jeune fille de sobriété éprouvée, faire à la cave la provision de vin pour chaque jour ; mais avant de verser dans la bouteille le vin puisé à la cuve, elle en buvait un peu, du bout de ses lèvres il est vrai, parce qu'une répugnance naturelle la retenait. En effet, ce n'était pas l'amour déréglé du vin qui l'entraînait là, mais l'ardeur pétulante de l'âge qui éclate en folles saillies et qui a besoin d'être réprimée par l'autorité. Mais parce que celui qui méprise les petites fautes, tombe peu à peu dans les grandes, elle se laissa entraîner par cette mauvaise habitude, à vider un jour une coupe entière. La servante fit à ce sujet une réprimande si sévère, que la jeune fille fut corrigée entièrement et pour toujours. » Sainte Monique suivit son fils jusqu’à Ostie où elle mourut le 27 août 397.

Source: SANTOVINO.com