Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

Centre de recherches, Changins

Centre de recherches et de formation à Changins sur Nyon (Vaud - Suisse) regroupe : Station de recherche Agroscope RAC Changins-Wädenswil ACW qui dépend du Département fédéral de l'économie DFE de la Confédération suisse, École d'ingénieurs de Changins, site de formation en viticulture, œnologie et arboriculture, ou comment devenir Œnologue (Bachelor HES-SO en Œnologie et Master HES-SO), l’École Spécialisée (ESp), ou comment devenir chef de culture ou chef d’équipe d’une exploitation ou d’une cave et l’École du Vin, ou comment acquérir une formation continue en œnologie et en viticulture sous forme modulaire.

Changins pourrait revêtir les traits d'une belle inconnue. Tout le monde en parle, mais personne ne sait vraiment ce qu'il s'y fait. Un mystère entretenu par des activités dont il est difficile de se faire une idée lorsqu'on évoque la zoologie agricole ou la malherbologie. Au lieu de dissuader le grand public, ces termes barbares ont au contraire attiré de nombreux curieux, près de 5'500 personnes au total, lors des portes ouvertes du 16 juin 2003. Les différentes expositions interactives ont été prises d'assaut, la dégustation des nouveaux cépages, la biologie appliquée ou le clonage des plantes n'étantque quelques exemples. Avec d'un côté la recherche agronomique (RAC) donc la station fédérale, et de l'autre, ceux qui pourront en bénéficier plus tard,c'est-à-dire les élèves de l'École d'ingénieurs. Cette dernière inaugurait au passage de nouveaux locaux.

Améliorer les techniques agricoles :

Pour résumer, la station est notamment responsable en Suisse des secteurs de recherche pour les grandes cultures, la viticulture et l'œnologie, les plantes médicinales et aromatiques, ainsi que les baies et les cultures sous serre. Cent huitante collaborateurs dont 50 scientifiques étudient les espèces, traquent les maladies en quête de solutions et développent de nouvelles idées dans le dessein d'améliorer les techniques agricoles.

Sitographie :

http://www.acw.admin.ch/aktuell/?lang=fr

http://www.changins.ch/

École d'Ingénieurs de Changins

L'École d'ingénieurs prépare les professionnels de demain, que l'on retrouvera dans les secteurs de la vigne (œnologues, cavistes, viticulteurs), du fruit (arboriculteurs) et du vin, puisqu'elle est la seule en Suisse à former des ingénieurs HES en œnologie. « On s'est renouvelé, beaucoup d'actions ont été mises en place et l'école du vin a permis de nous ouvrir au public -explique le directeur, Dr. ès Sc. Jean-Philippe Mayor - On évolue avec la société et la réalité du vin suisse. À ce titre, les stages à l'étranger apportent beaucoup à nos 230 étudiants. »

La complémentarité avec la station est en outre idéale, puisque sa force repose sur le transfert direct entre la recherche, la formation, la vulgarisation et les professionnels, dont 80% passent par Changins. Ainsi, les anciens élèves deviennent des intervenants et, de ce fait, le partenariat est permanent. C'est un renouvellement permanent.

Objectifs de la formation

L'ingénieur HES, filière oenologie, se distingue par ses compétences techniques, théoriques et pratiques de haut niveau dans les domaines de la viticulture, de l'œnologie et de la gestion d'entreprise. En viticulture, il maîtrise en théorie et en pratique les domaines touchant le sol, le climat, l'ampélographie, les façons culturales, le machinisme et la phytopathologie. Il dispose des connaissances nécessaires pour créer et gérer une entreprise viticole. En œnologie, ilmaîtrise et intègre, en théorie comme en pratique, les connaissances regroupant les différentes techniques de vinification, l'analyse sensorielle, la microbiologie des vins et l'analyse œnologique. Il dispose des connaissances nécessaires pour créer et gérer une cave ainsi qu'un commerce de vin. En gestion, il sait créer et contrôler une stratégie d'entreprise en intégrant les aspects de la législation, de l'économie et de la politique agricole, ainsi que de la concurrence et du marketing. La maîtrise de ces domaines et l'intégration de ces connaissances destinent l'ingénieur HES, filière œnologie, à prendre des responsabilités dans le cadre de la branche viti-vinicole.

Sitographie :

http://www.changins.ch/fr/

 

L'École Spécialisée (ES)

Suivre une formation à l'École Spécialisée permet d'acquérir dans différents secteurs, Viticulture, Œnologie, Arboriculture, les compétences techniques et technico-économiques pour occuper des fonctions comme :

    * Chef(fe) de culture (vignes ou vergers),

    * Chef(fe) de cave,

    *Vigneron(ne)-encaveur.

L'École fut créée en 1948. Elle est à la source de l'École de Changins. À ce jour, elle a déjà formé plus de 2'000 étudiants répartis comme suit :

Œnologie        1'173,

Viticulture          814,

Arboriculture       57.

Formation continue

Les modules de formation ES sont disponibles isolément à titre de formation continue (les conditions d'admission sont identiques à celles qui sont requises pour les formation complètes).

Titres obtenus à l'issue de la formation :

Diplôme ESp :

    * en Viticulture,

    * en Œnologie,

    * en Arboriculture.

Brevet Fédéral :

    * de Viticulteur (-trice)*.

    * de Caviste*.

    * d'Arboriculteur (-trice)*.

* Les examens fédéraux se déroulent en dehors de l'École de Changins et sont placés sous la juridiction d'AGORA, Lausanne, organisation faîtière de l'agriculture romande.

Sitographie :

http://www.changins.ch/fr/