Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

Moutonne (la) Chablis grand cru

La Moutonne à Chablis est un grand cru assez secret, sans papier officiel. Ne cherchez donc pas "La Moutonne" dans les documents de l'Institut national des appellations d'origine. Selon la jurisprudence et l'usage, La Moutonne n'est pas un nom de marque mais de cru, sans être considéré comme lieu-dit, donc sans une AOC officiellement reconnue. En conclusion, même sans existence légale, La Moutonne est pourtant considéré comme le huitième grand cru de Chablis. Un projet de décret d'appellation daté du 9 novembre 1950 a bien été rédigé, il n'a toujours pas été signé ! L'histoire de ce lieu-dit n'est pas un long fleuve tranquille. Propriété de l'Abbaye cistercienne de Pontigny sous l'ancien régime, il est vendu en 1791 ! Comble du destin, c'est un moine qui a abandonné les ordres, qui l'acquière : Simon Depaquit, ex-procureur de l'Abbaye. Belle preuve d'opportunisme. Lui et ses descendants feront vivre ce terroir avec une certaine réussite. La Moutonne deviendra même un nom particulièrement prisé. À tel point que Louis Long-Depaquit et le syndicat viticole du vignoble signe un accord, en 1951, pour que soit mis fin aux abus touchant l'utilisation de ce nom. Il reconnaît que La Moutonne est bien une parcelle cadastrée d'une superficie de 2,35 hectares, située pour sa majeure partie dans le lieu-dit Les Vaudésirs, pour 2 ha 24 a 18 ca, et 11 a 02 ca du grand cru Les Preuses. La Moutonne se dresse comme un théâtre antique. 

Le terroir est exposé au sud-est, protégé des vents. Il peut prendre des allures de fournaise l'été. La composition du sol est dominée par la présence de calcaire du kimméridgien (composé d'huîtres fossilisées) qui caractérise le Chablisien. Par sa situation chaude, le terroir génère des maturités de raisins élevées. Les vins se montrent onctueux, la minéralité des chablis est présente, mais enrobée. Malgré cette richesse, il demande quelques années de mûrissement en bouteille pour se révéler pleinement. 

La Moutonne est toujours un monopole du château Long-Depaquit, plus de deux siècles après son acquisition par Simon Depaquit. À la différence cependant, qu'aujourd'hui le château et ses vignobles sont exploités par l'actuel propriétaire, la maison Albert Bichot à Beaune. Outre ce fameux grand cru, le vignoble s'étend à Chablis sur plus de 60 ha. Cinq autres grands crus figurent dans l'assortiment : Vaudésirs, Les Preuses, Les Clos, Blanchot, Bougros. Le domaine n'hésite pas à élever une partie de ces cuvées en fût de chêne. Une pratique qui n'est pas généralisée à Chablis et qui n'empêche pas la fameuse minéralité chablisienne de s'exprimer. Autres renseignements sur le site de l'Internet.