Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

Larigot (boire à tire-larigot)

Religieuse - de l'évêque Rigault à Rouen qui a fait don à la cathédrale d'une cloche surnommée "La Rigaule". Les sonneurs, assoiffés par l'effort, buvaient ensuite "à tire la Rigaude".

Musicale - du larigot, sorte d'instrument entre la flûte et le fifre, sur lequel il fallait souffler avec effort. Comme les sonneurs de trompe, de cor, de biniou et de bombarde, les flûtistes ont eu de tout temps une solide réputation de soiffards. On disait d'ailleurs "boire comme un sonneur". Boire beaucoup" se disait alors "flûter". À l'auberge, pour prouver qu'on était vraiment un homme, il fallait se montrer capable de descendre une bouteille entière en buvant au goulot sans reprendre son souffle, comme le flûtiste tire des sons de son "larigot" sans paraître respirer.

Militaire - à l'époque de Clovis, après sa victoire sur les Goth, qui se serait exprimé: «Je bois à toi, Alaric Goth».