Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

Laguiole

Les vignerons de Marcillac, petit vignoble aveyronnais, se souviendront longtemps du lundi 14 mai 2001. En moins d'un quart d'heure, le millésime 2001 fut entièrement détruit par un orage de grêle d'une rare violence.

Nous aussi, qui venions d'arriver à Laguiole (prononcer Layole) quelques minutes avant que l'orage éclate. Déchargeant nos bagages sous une pluie battante, nous nous sommes réfugiés sous la grande verrière de l'hôtel pour reprendre nos esprits. C'était un véritable roulement de tambours, tant la grêle frappait de partout, empêchant toute conversation.

Le calme revenu, pour déplacer la voiture au garage, nous marchions sur des billes, la température là-haut à 900 mètre avait baissé d'un coup. Après avoir débarrassé le pare-brise d'une épaisse couche de grêlons nous réalisions que le mal était fait.

Certains diront: un couteau, c'est un couteau, et rien d'autre. Ici, à Laguiole, un couteau, ça n'est pas un couteau, c'est un laguiole, fait pour durer. "Fait pour durer" qui pourrait être sa devise.

Dans l'esprit des gens, un laguiole est une marque réputée et originale de coutellerie et autres tire-bouchons fabriqués de manière artisanale. Malheureusement, le nom d'une localité ne pouvant être protégé, cet artisanat inventé à Laguiole est rapidement devenu une production industrielle, copiée et développée un peu partout mais surtout dans le bassin de Thiers, déjà renommé pour la fabrication et la distribution quasi exclusive des vrilles de tire-bouchon.

Examinez votre "vrai faux laguiole", vous constaterez qu'il ne possède de Laguiole que le nom. Pourtant tous les modèles sont décorés du symbole de la mouche ou abeille à une extrémité. À l'instar du chablis, le laguiole est devenu une marque usurpée. Il se consomme davantage de chablis aux USA, sous forme de vin blanc ouvert (jug wine) qu'il n'en est produit à Chablis. Tout ce vin de comptoir est produit sur place et ne contient même pas de chardonnay, cépage unique à Chablis.

On raconte même que deux amis texans qui se rencontrent vont boire un verre au café du coin. En commandant leur chablis, l'un d'eux s'exclame : "Sais-tu ce que je viens d'apprendre...? Du chablis, ils en font aussi en France".

C'est donc bien à Laguiole, village de 1300 habitants, aux confins de l'Aveyron et du Cantal qu'est né aux environs de 1829 le célèbre petit couteau de poche.

Tout commence avec la transformation du "capouchadou", un petit poignard local, en un couteau pliant créé par l'artisan coutelier Pierre-Jean Calmels. Élégant, simple mais utile, il devient rapidement l'instrument indispensable, à avoir toujours avec soi et il s'enrichira au gré des nécessités et des exodes. À titre d'exemple, les paysans de cette région où l'élevage bovin est très développé ont besoin d'un poinçon (trocart) pour sauver les bêtes météorisées (gonflées par la jeune herbe de printemps) à la suite d'un accident digestif. Les artisans couteliers en ajoutent un.

Vers la fin du XIXe siècle, les aveyronnais partent à Paris chercher du travail. Très rapidement ils évoluent de la distribution du charbon à la conquête des bistrots. Le laguiole s'enrichit dès lors d'un tire-bouchon. L'intérêt du laguiole ne cesse de croître et les modèles de se diversifier en accessoires et les manches en os, en corne ou en ivoire pour les plus prestigieux. Mais bientôt à Laguiole, sur le plateau de l'Aubrac, la production du petit couteau est mise à mal par les industriels du bassin de Thiers. Le véritable laguiole vivote sans passion.

Au milieu des années 1980, une nouvelle génération de couteliers reprend en main le laguiole et en 1987, Forge de Laguiole est créée pour faire revivre le laguiole de Laguiole sur sa terre natale. Le designer Philippe Stark conçoit un bâtiment "signal", symbole de ce renouveau, alliant tradition et modernité.

Aujourd'hui, Forge de Laguiole décline une gamme très variée de couteaux traditionnels qui respecte les critères d'origine et de qualité définis par la marque collective LAGUIOLE ORIGINE GARANTIE. Seules quelques entreprises respectant le cahier des charges sont autorisées à utiliser cette marque.

La réalisation d'un laguiole origine garantie, c'est la synthèse de quatre métiers successifs:

  • la forge et la découpe des pièces métalliques
  • le travail et la préparation des manches
  • le montage
  • le polissage et l'affûtage.

Précisons encore que Forge de Laguiole orne ses manches de la "croix du berger", en rappel d'une tradition sur les alpages: le berger toujours éloigné des lieux de culte, plantait son couteau dans le sol et priait devant la croix de son laguiole.

Nombreux indigènes sortent de leur poche le laguiole au moment de passer à table. Même au restaurant, son propre laguiole est mieux considéré qu'un couteau de table à la lame généralement déficiente. Il est vrai qu'un laguiole à la lame au fil tranchant apporte une valeur ajoutée à la qualité d'un mets à découper.

La visite de l'étonnante Forge de Laguiole est captivante et la conception du bâtiment résolument surprenante. Les ateliers pour une centaine de spécialistes se succèdent au rythme des travaux successifs en reprenant avec un savoir-faire qui impressionne, inlassablement les gestes d'antan mais avec l'outillage d'aujourd'hui. Un raffinement très apprécié lors de cadeaux consiste à faire graver, dans les caractères de son choix un prénom, un nom ou tout autre inscription-souvenir sur la lame. Le bénéficiaire réagit très favorablement à ce cadeau personnalisé.

Nous avons rencontré Monsieur André Bras, directeur de fabrication, qui n'est autre que le frère du très renommé restaurateur Michel Bras, trois étoiles au Guide Rouge (Michelin), à proximité sur la route de l'Aubrac. Pas étonnant qu'il "impose" à ses convives un modèle de laguiole spécialement créé par Forge de Laguiole.

Le très vaste assortiment de produits finis, dans une nombreuse variété de finitions et sortes de manches, en corne, en os, en bois nobles, en stamina, en ivoire, en métaux précieux et autres matériaux nobles avec ou sans marqueterie, convainc l'amateur. Parmi les créations récentes, citons la nouvelle collection dessinée par le Studio Design W. du cabinet Wilmotte et Associés. Jean-Michel Wilmotte est architecte urbaniste et designer ; ses activités s'étendent du design industriel à l'architecture et il travaille sur plus d'une centaine de projets en France et à l'étranger (Europe, Corée, USA.). Une des dernières création de 2004 est un couteau de table qui allie une ligne très pure à des couleurs fluo et acidulées (bleu, mauve, jaune, rose, fushia, vert anis et rouge). Ces manches éclatant de lumière en font des objets de grande originalité. Jean-Michel Wilmotte a également créé un nouveau modèle de tire-bouchon "Sommelier aux lignes très épurées et au mécanisme de grande douceur. Ce nouveau modèle a une vrille conique et une lame avec décapsuleur qui est polyvalente que ce soit pour droitier ou gaucher. Niché à l'intérieur de son emballage-cadeau spécifique, ce modèle a des allures de bateau Riva. Une ligne sobre, élégante et effilée. Dans sa gamme de modèles "Créateurs". Forge de Laguiole propose des exclusivités de designers de grand renom : Philippe Stark, Yann Pennors, Eric Raffy, Laguiole du Routard, Sonia Rykiel,

De la belle ouvrage qui plaît aux amateurs de plein air, de nature, aux gastronomes, aux oenophiles, aux chasseurs, aux montagnards, sans oublier les fumeurs de cigares, de pipe et les golfeurs.