Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

dame-jeanne

Pour l'huile, la dame-jeanne est normalement en céramique et comporte des anses. Pour le vin, elle est en verre et ne comporte pas d'anse.
Cette bonbonne ventrue est souvent utilisée pour le mûrissement des vins doux naturels. Le Banyuls, par exemple, est habituellement logé une année dans des dames-jeannes (bonbonne en verre) sur une terrasse ou un toit plat. L'objectif recherché est la décoloration par les UV solaires et les chocs thermiques relatifs aux saisons. Le vieillissement se poursuivant traditionnellement en demi-muids de chêne vieux et en barriques. Après 15 ans de vieillissement, ces arômes de fruits confits, finement ranciotés en font un vin de conversation incontournable.

Historique :
Chassée de son royaume de Naples, la Reine Jeanne vint se réfugier en 1347 dans son comté de Provence, passant par la route de Grasse à Draguignan. Surprise par un violent orage, on lui indiqua pour asile le petit château du gentilhomme verrier au hameau de « Saint Paul la Galline Grasse ».
Après y avoir passé la nuit, la reine désira voir fabriquer les flacons. Un peu troublé, le verrier souffla dans le mors de sa canne, et réalisa une bouteille énorme qui fit l'admiration de tous par sa contenance d'une dizaine de litres. Il décida d'en lancer la fabrication et l'appela reine-Jeanne, mais la souveraine suggéra modestement de lui donner le nom de « dame-jeanne ». Pour protéger cette grosse bouteille, le verrier l'habilla d'osier.