Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

aoc valais

La législation valaisanne fixe les règles d’étiquetage. Mentions obligatoires:

1. Nom de l’appellation.
2. Dénomination catégorielle.

La mention «AOC» doit être obligatoirement associée à l’indication d’origine «Valais». L’AOC est réservée aux vins de première catégorie. Ceux-ci doivent obéir à des règles de production très strictes. La Commission valaisanne pour les vins AOC vérifie ces prescriptions et garantit au consommateur la véracité des indications figurant sur l’étiquette. L’appellation «Grand Cru» fait l’objet d’exigences supérieures à celles qui sont fixées pour l’AOC. Les vins de catégorie II (vins de pays) sont des vins déclassés pour des raisons commerciales ou qui n’ont pas atteint le degré minimum exigé pour l’AOC.

3. Nom ou raison sociale et adresse du producteur, de l’encaveur ou du négociant.
4. Indication du volume de la bouteille.
5. Indication du degré d’alcool.

Mentions facultatives:
6. Désignation cadastrale d'un lieu particulier de production. Une autre désignation, comme «Les Maillardoz» signifierait qu’il s'agit d’une marque commerciale.
7. Année de la récolte.
8. Mention qui souligne que le vin a été mis en bouteilles à la propriété.

Résumons la situation en Valais qui ne dispose que d'une seule AOC:
AOC: Appellation d’Origine Contrôlée
AOC: terme français = AOP : Appellation d’Origine Protégé : terme européen.
Définition:
Selon l’ordonnance sur les AOP et les IGP, une appellation d’origine est le nom d’une région ou d’un lieu qui sert à désigner un produit agricole ou un produit agricole transformé:
* originaire de cette région ou de ce lieu;
* dont les qualités ou les caractères sont dus essentiellement ou exclusivement au
milieu géographique (comprenant les facteurs naturels et les facteurs humains);
* dont la production, la transformation et l’élaboration (par exemple la production
de fruits, leur transformation en eau de vie et la mise en bouteilles) ont lieu dans
une aire géographique déterminée.
Une AOC peut donc se résumer par ces trois mots:
> tradition > terroir > savoir-faire.
Pour une AOC, le lien au terroir est très fort. La qualité finale et la typicité du produit dépendent du milieu naturel, de ses qualités agronomiques, mais aussi du travail de l’homme et de son ingéniosité pour s’adapter à ce milieu. Le terroir est un espace de traditions, de savoir-faire, de pratiques humaines.
Pour obtenir une AOC les producteurs et les transformateurs doivent se rassembler pour définir les caractéristiques de leur produit dans un cahier des charges. Dans ce cahier sont déterminées l’aire de production, les caractéristiques physiques, chimiques, organoleptiques du produit et les méthodes de fabrication garantes de l’identité du produit.