Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Diamant (le procédé)

Ce procédé d'extraction par CO2 supercritique a été développé à partir de 1997 en collaboration avec le laboratoire des Fluides Supercritiques et des Membranes du CEA. Le principe est d'extraire sélectivement des molécules potentiellement contaminantes dans le liège, en utilisant du CO2 en phase supercritique (un état fluide intermédiaire entre le liquide et le gaz, avec le pouvoir de pénétration d'un gaz et la force d‘extraction d'un liquide). Le CO2 Supercritique permet de solubiliser la plupart des composés organiques de bas poids moléculaires. Cela le rend particulièrement intéressant en ce qui concerne les molécules organiques "non désirables" comme les chlorophénols et les chloroanisoles - tout particulièrement le 2,4,6 trichloroanisole.