Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Courtier en vins

Il convient de s'interroger sur l'avenir de la profession de courtier en vins. La pérennité de l'institution à travers les âges démontre la nécessité de son intervention dans le monde des affaires en général et dans le milieu du vitivinicole en particulier. D'une façon générale, il préservera son avenir en privilégiant son rôle de conseiller qui connaît son produit, pratiquement de la floraison jusqu'au moment où le vin est bu et pissé. Ni courtisans, ni entremetteurs, mais serviteurs des producteurs autant que des acheteurs, conseillers éclairés, ils sont plus et mieux que des intermédiaires et peuvent donner aux transactions l'élasticité, la convenance et la morale nécessaires. La création de la Compagnie des courtiers jurés piqueurs de Paris date de 1322.