Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis
  • Image Ruedin no.0
La culture de la vigne a été implantée dans la région de Neuchâtel par les Romains dès le IVe siècle après J.-C. Le nom de Ruedin apparaît pour la première fois dans des écrits officiels au XIIe siècle et depuis 1614, le domaine viticole familial est reconnu dans le village de Cressier. Il restera dans la même famille jusqu’en 2019, année durant laquelle Nicolas Ruedin passe le flambeau à son voisin et collègue, Jacques Tatasciore (Domaine de la Rochette), qui, à partir du millésime 2020, interprètera les raisins et vignes de la propriété avec la sensibilité et l’exigence qui sont les siennes. Situé sur les communes de Cressier et du Landeron, à une altitude d’environ 400 mètres, le vignoble est majoritairement planté en pinot noir suivi de chasselas, gamaret, chardonnay et pinot gris. Les vignes sont cultivées en mode biologique et selon les principes de la biodynamie. Les parcelles en coteaux pentus de 10 à 30% bénéficient d’expositions idéales sur sols argilo-calcaires et sableux. Le style des vins se veut précis, net et fidèle au lieu. Et si les pinots sont bien sûr éclatants, ne manquez pas les chasselas parcellaires, parmi les meilleurs et les plus sous-estimés de la Romandie, avec un réel potentiel de garde.

Les vins du domaine Ruedin :

liste

5 articles