Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa

Domaine Mélaric à Saumur : des chenins éblouissants !

06 mars 2022

Domaine Mélaric à Saumur : des chenins éblouissants !
Alors que nous nous rendons ces jours-ci dans la Loire pour la désormais célèbre triade "Renaissance des Appellations - La Dive - La Levée de la Loire", nous avons le plaisir de vous proposer cette offre sur l'un des jeunes domaines les plus attachants et talentueux de la région...

Contraction des prénoms Mélanie et Aymeric, Mélaric est né d’une passion commune pour les vins de terroirs. Sur 4 hectares, dans le sud saumurois, ce couple dans la vie cherche à élaborer des vins précis, vivants et digestes, à la personnalité singulière, reflets de leurs racines et du millésime. Le raisin est l'essence même du vin. C'est donc à la vigne que se portent l'énergie et les efforts, passant notamment par une culture biologique. Respect du raisin et respect du vin obligent, les Mélaric accompagnent simplement leurs crus à travers des élevages longs dans leurs caves de craie naturelle. 

Aymeric a découvert le milieu de la vigne et du vin à l'école d'agronomie à 22 ans, une passion forte qui l'anime depuis vingt ans. En parallèle du domaine créé en 2006, il a toujours été animé par la volonté de transmettre ses connaissances, expériences et ressentis. Ces transmissions se sont traduites par l'animation de cours de dégustation, mais aussi et surtout par l'accueil et l'accompagnement de stagiaires en reconversion biologique. De belles rencontres en sont nées, aboutissant régulièrement à la création de petits domaines viticoles probes. Aujourd'hui, à travers potager et verger, mais aussi une présence nouvelle d'animaux sur le domaine (mouton, chevaux, poules), Aymeric a à coeur d'aller chercher une connexion plus intense et plus globale avec le monde du vivant : végétal, humain et animal.

Attirée par le monde végétale et animal, Mélanie a fait des études d'agronomie à Montpellier et s'est spécialisée en viticulture-oenologie. Globettroteuse pendant quatre ans, elle a posé ses valises dans le Saumurois, convaincue que la douceur angevine se reflèterait dans l'équilibre de ses vins. Passionnée de viticulture et de partage de connaissances, elle devient journaliste pour une revue viticole pendant quatre ans. Une expériences d'écriture et de transmission qui la mènera à l'enseignement. Elle devient ainsi formatrice en viticulture-oenologie pendant sept ans pour des adultes en reconversion professionnelle au CFPPA de Montreuil-Bellay. Cette expérience a mis en lumière son envie de faire éclore des projets agricoles et de vie, qui contribuent à l'émergence d'un paysage agricole durable et loyal.

Ensemble, ils souhaitent apporter leur pierre à l'édifice d'un monde nouveau, en vue d'un retour à la simplicité agricole, avec dynamisme et entraide locale, pour accompagner des projets porteurs de sens. Ils continuent de se perfectionner pour ouvrir leurs champs de perceptions et de compréhension. Outre les formations agricoles autour de la biodynamie, l'écopaturage, l'agroforesterie, la géo-biologie, ils complètent leur approche avec des stages recentrés sur l'homme, point central de l'agriculture.