Partager

VdP, Rèze du haut plateau, Méta-Phusis - S. Bettschen

Epuisé


75 cl - 12.5% vol. - Millésime : 2019

Provenance
Suisse > Valais

Appellation
Vin pays romand

Producteur
Phusis, S. Bettschen

Cépage(s)
La Rèze est l’un des plus anciens cépages valaisans : elle est en effet mentionnée dans le fameux document du Registre d’Anniviers de 1313. Mais ce cépage a bien failli disparaître car remplacé dès le milieu du XIXème siècle par le Chasselas, plus facile à cultiver et plus productif. Actuellement, il en reste moins de 3 ha dans tout le canton.

Temps de garde
5 ans

Style de vin
corsé Vin de garde


31,00 CHF

Steve Bettschen

La Rèze est l’un des plus anciens cépages valaisans : elle est en effet mentionnée dans le fameux document du Registre d’Anniviers de 1313. Mais ce cépage a bien failli disparaître car remplacé dès le milieu du XIXème siècle par le Chasselas, plus facile à cultiver et plus productif. Actuellement, il en reste moins de 3 ha dans tout le canton. La vigne dont est issu ce vin est située à plus de 700 m d’altitude, au Grugnay. Son sol est constitué d’éboulis et autres déjections du haut du fameux cône de Chamoson. Elle est cultivée avec soin, en production intégrée (enherbement partiel).

Vous avez apprécié ce vin... Laisser un avis !

Viticulture

Viticulture

La vendange a lieu le 11 octobre et les raisins sondent 90 °Oe. La récolte est assez faible car, suite aux fortes chaleurs de 2019, les raisins particulièrement sensibles de ce cépage ont subit de l’échaudage. Manuel, le pressurage est fait dans un pressoir vertical et donne un moût qui est entonné dans un fût de 9ème passage. La fermentation alcoolique dure très longtemps (une année) et la fermentation malolactique se fait naturellement entre temps. Le vin est mis en cuve inox à la fin de ce processus et passe encore un hiver avant d’être mis en bouteille le 28 mai 2021 sans filtration.

Commentaires de dégustation

Commentaires de dégustation

Robe légèrement opalescente, jaune citron clair. Le nez prend un peu de temps avant de s’exprimer. Viennent alors des notes de pain de seigle, d’épices, de fleurs blanches, de poivre blanc sur fond de coulis de rhubarbe. Passé un très léger gaz carbonique, la bouche offre un corps généreux, dense, pleinement fruité avec une finale aux notes d’ardoise, de pierre brûlée et de citron confit. Il vieillira bien !

Suggestions d'accompagnement

Suggestions d'accompagnement

Apéritif • Saumon au four à l’estragon • Filet de truite du lac vapeur.


Commentaires

Dernières actualités