Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

vendanges vertes

La " vendangeen vert " est une méthode préconisée pour maîtriser les rendements. Cette pratique, qui consiste à couper certaines grappes avant les vendanges officielles, permet d'éliminer la partie excédentaire de récolte et de favoriser une meilleure maturation pour les raisins restants.

Car parfois, même en taillant raisonnablement, il arrive que la vigne produise trop de grappes. Mais la vendange en vert se systématise, parfois sans raison.

Les vendangesvertes améliorent-elles la qualité des vins ?

Oui, pour les vignobles où les jeunes vignes et les mauvais clones sont trop productifs. L'éclaircissage consiste à couper les raisins au moment de la transition du fruit, c'est-à-dire lors de sa coloration, soit dès la mi-juillet. Le ratio peut varier, mais pour schématiser, sur 15 grappes, 5 tomberont dans le seau. Moins de raisins, donc plus de sève pour ceux qui restent. CQFD.

Mais l'affairese complique. Des producteurs réfutent cette méthode et ne l'appliquent pas, notamment sur leurs vieilles vignes qui donnent déjà moins de fruits et des raisins plus concentrés. Des vendanges vertes résultent aussi des raisins avec plus de jus, ce qui va à l'encontre du but recherché.

En parallèle, deux difficultés apparaissent. D'une part, la compensation de la vigne. Après avoir été privée de 50% de ses grappes, la vigne fait un effort de production et livre, aux vendanges, une récolte réduite de seulement 30%. Le volume des baies restant sur pied après la vendange verte a donc augmenté de 20% ; il y a forcément de l'eau en plus.

D'autre part, l'exécution de l'opération peut ne pas être conduite parfaitement. Sur un pied, il y a des grappes pendantes et dégagées et d'autres cachées sous le feuillage. Ce sont ces dernières qu'il faut enlever en priorité, ce qui n'est pas toujours le cas dans la pratique.

Source partielle :