Free delivery from Fr. 300 of purchase or 18 bottles, otherwise Fr. 15

Grange

Grand cru d'Australie. Tel apparaît le grange, ex-grange hermitage, un rouge de shiraz (nom australien de la syrah) produit à 30'000/120'000 bouteilles/an par Penfold's, une firme gigantesque établie à Magill, dans la Barossa Valley, en Australie Méridionale. L'idée de ce vin, qui tranche avec la production-maison sort, en 1950, du cerveau de Max Schubert, responsable technique viticole de la maison Penfold's. Elle naît d'un séjour en 1950, dans le Bordelais au cours duquel Max Schubert rencontre le négociant Christian Cruse, et découvre les rouges de garde. De retour à Magill, Max Schubert commence ses expériences. Le premier grange, alors nommé "grange hermitage" voit le jour en 1951. D'abord critiqué, ce vin atypique obtient une médaille d'or au concours viticole de Sydney. Le grange provient principalement du vignoble de Magill. Des coteaux argileux ou sablonneux sont plantés de 2'200 pieds/ha de syrah, vendangés à la machine. Rendements réduits: 20 à 30 hl/ha. Parfois, on recourt aux vignobles de Kalimna ainsi qu'à un discret ajout de cabernet-sauvignon. Les raisins du grange sont triés et égrappés. Ils fermentent (chapeau immergé) à 20/25° C pendant une semaine. L'élevage se déroule pendant environ deux ans, dans des fûts de chêne américain. À quoi ressemble le grange? À rien. Surtout pas aux vins français de syrah, hermitage ou côte-rôtie. Puissant, tannique, très long en bouche, ce rouge de garde, très original, évoquerait plutôt des rouges italiens, barolo ou brunello. Une confirmation que, dans la typicité d'un vin, le terroir l'emporte sur le cépage.