Kostenlose Lieferung ab einem Einkauf von Fr. 300 oder 18 Flaschen, sonst Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis

Cuvées spéciales de J. Perrin et M. Zufferey : des vins stellaires !

25 septembre 2022

Cuvées spéciales de J. Perrin et M. Zufferey : des vins stellaires !

Avec le millésime 2012, Jacques Perrin et Maurice Zufferey ont initié une nouvelle catégorie de vins valaisans. Nous vous expliquons en quoi ces crus, rares, sont littéralement exceptionnels et ce à plus d'un titre. Voilà donc le pitch... et notre offre, réservée aux membres du Club, qui en découle !

Les noms : 
- Astrance fait référence à la fleur ombellifère que l’on trouve notamment dans les montagnes du Valais. 
- Tout ce qui flotte (dans l’air et s’y reflète se retrouvera dans ton vin) est un extrait d’un poème de Rainer Maria Rilke, qui a trouvé en Valais une terre d’élection. Cette cuvée est donc un hommage à cet immense poète, qui a vécu ses dernières années à Muzot.

Le projet : par sa diversité de cépages et de terroirs, le Valais est un canton viticole au très haut potentiel. L’idée qui a présidé à la naissance de ces cuvées est double : sélectionner des vignes situées dans les meilleures zones, cultivées dans le respect de l’équilibre de la plante et de l’intégrité du fruit (production intégrée) et, bien sûr, aux rendements limités (environ 500 gr au m2). À partir de là, Jacques Perrin et Maurice Zufferey ont cherché à optimiser toutes les étapes, de la vendange à la vinification, sans oublier l’élevage, avec comme unique objectif : l’extrême qualité ! Vendanges à la main des plus belles grappes, en cagettes de 8 kg pour éviter de tasser le raisin. Table de tri à la réception de la vendange avec 10 personnes. Suppression des pédicelles. Egrappage partiel (à la main). Pour ces deux étapes (vendange et table de tri), le duo a compté 100 heures de travail pour 500 kg de raisin. Vinification en raisin entier sans levurage. Très légers pigeages au pied, puis un élevage très précis de douze mois dans des fûts de chêne merrain à grain très fin produits par le tonnelier préféré de Jacques Tatasciore.  

L’assemblage : les deux cuvées témoignent d’une approche originale. Trouver la synergie idéale entre plusieurs cépages grâce à une construction minutieuse et des dégustations très précises en mettant l’accent sur un cépage, le pinot noir pour la cuvée l’Astrance, et l’humagne pour Tout ce qui flotte. Il ne s’agit donc pas ici, à proprement parler, de cuvées d’assemblage, mais de deux vins où l'on a cherché à révéler et à complexifier davantage, par l’apport de cépages « aromates », les vertus du pinot noir et de l’humagne. On peut le dire, ces deux cuvées sont des jalons qui ouvrent une nouvelle approche, entre celle cloisonnée du variétal et l’identité parfois floue de l’assemblage. En tant que telles, elles feront sans doute date dans l’histoire des vins valaisans.  

Les hommes : ces cuvées hors normes sont la résultante d’une passion pour l’excellence et d’une même vision. Celle de Maurice Zufferey, grand vigneron valaisan, aussi modeste que talentueux, et celle de Jacques Perrin, dégustateur, critique de vins et importateur, qui collabore étroitement pour certaines cuvées avec quelques domaines très réputés de Suisse.

Production : 600 bt pour l'Astrance, soit deux fûts ; 300 bt pour Tout ce qui flotte : donc un seul fût !