Livraison offerte dès Fr. 300 d'achat ou 18 bouteilles, sinon Fr. 15

Cavesa le CAVE, le club des amateurs de vins exquis

Domaine Gallety, un mythe de la Vallée du Rhône !

2 octobre 2022

Domaine Gallety, un mythe de la Vallée du Rhône !

C’est l’histoire d’un domaine sis au cœur de l’Ardèche, dans le magnifique village de Saint-Montan, à quelques kilomètres au sud de Montélimar, sur la rive droite du Rhône. En l’espace de deux générations, il est devenu l’icône de son appellation, se voulant même culte pour les amateurs de grands rouges rhodaniens. Alain Gallety et son fils David-Alexandre cultivent en effet ici la vigne en mode biologique depuis 1979 et produisent des vins uniques, mémorables, jouant sur la syrah autant que le grenache, la place centrale du Vivarais au sein du couloir rhodanien agissant ici comme un révélateur.

Et si les Gallety produisent plusieurs cuvées remarquables, celle qui porte le nom du domaine n'en n'est pas moins la plus incontournable et représentative du style maisonSur le haut des coteaux, l’argile majoritaire se prête à la syrah (taillée en cordon de Royat) ; sur le bas, une terre rouge et assez caillouteuse est réservée au grenache (cordon de Royat et gobelet). Les densités varient entre 4’500 et 5’000 pieds/ha. Le domaine est certifié bio et travaille ses sols mécaniquement. Ses vieilles vignes de 40 à 45 ans en moyenne produisent peu, avec des rendements voisins de 25 hl/ha voire souvent beaucoup moins. La vendange est encuvée après égrappage partiel. Un léger sulfitage à 4g/hl est alors pratiqué. Les raisins sont vinifiés cépage par cépage et parcelle par parcelle. La fermentation se fait via levures indigènes, après macération préfermentaire à froid. Un remontage et un pigeage quotidien sont réalisés durant les macérations. Les cuvaisons durent environ 21 jours. Les fermentations malolactiques sont effectuées en cuves avant l’entonnage. L’élevage en grand foudre dure 14 à 15 mois. Le vin qui en résulte est unique en son genre, ne serait-ce que par son incroyable concentration naturelle, dès le raisin, qui invite à carafer le vin pour le boire jeune, vu qu'il est souvent encore meilleur le lendemain. Nous avions en effet pu mesurer cela lors d'une verticale mémorable au CAVE, en 2019.